Les sols argileux avantages ou inconvénients pour le jardinier? 

 

Une terre lourde et argileuse est souvent perçue comme source de problèmes pour les jardiniers qui ne savent pas comment amender ce type de sol pour le rendre plus aéré et friable afin de pouvoir l'utiliser comme terre potagère.

 

Les jardins familiaux de Blanquefort sont pourvus d'un sol fortement argileux. 

 

Pour nous, jardiniers confirmés c'est un avantage non négligeable mais contraignant. Le bêchage de ce type de sol ne peut être fait que dans des conditions particulières ( sol frais non gorgé d'eau).

Dans les sols dits lourds ou argileux, les très fines particules d'argile assurent une grande cohésion de tous les éléments du sol ce qui augmente sa capacité de rétention d'eau. La terre est collante, humide voire boueuse en hiver et lente à se réchauffer au printemps.

Ces terres sont souvent très fertiles car elle retiennent les éléments nutritifs et conservent une certaine fraîcheur en été à la différence des terres sableuses qui, elles, sont plus faciles à travailler mais qui ont bien d'autres défauts (amendement assidu du sol, arrosage journalier en été) .

Pour assouplir et alléger durablement un sol argileux, faites chaque année, en automne, un apport de matières organiques, comme du fumier bien  décomposé ou du compost mur. Apporter 10 litres de sable au m2.

En été ne pas laisser le sol de votre jardin à nu, paillez le pied des plantes pour réduire l'évaporation des sols, binez régulièrement . En automne après béchage recouvrez le sol d'un compost de 5 à 6 mois cela évitrera le compactage de la terre. Avant préparation des planches de culture, les  excédents de résidus de paillages seront récupérés et utilisés pour le compost.

Les copeaux de bois (BRF) compostés, les feuilles mortes broyées et plus encore les paillettes de lin disposées en couche de 5 cm stimulent l'activité des micro-organismes et permettent ainsi d'aérer les terres argileuses.

   Blanquefort

2019